03/01/2016 – VALORISATION DERICHEBOURG

Logo derichebourgCher Lecteur,

En parcourant les blogs boursiers tenus par des investisseurs particuliers, je suis tombé sur un article de Boris du site « Valeur Bourse » qui a attiré ma curiosité. La discussion portait sur la valorisation du titre Derichebourg.

Voici le lien:

http://valeurbourse.com/2015/12/reporting-de-novembre-2015/

J’ai donc décidé de regarder de plus près ce titre afin de juger si Derichebourg est une bonne affaire au cours actuel de €.3.31.

Derichebourg est spécialisé dans les prestations de services aux entreprises et aux collectivités. Le CA par activité se répartit comme suit :
prestations de services environnementaux (71,1%) : collecte et recyclage de métaux ferreux et non ferreux, gestion de déchets industriels et ménagers, dépollution, réemploi et recyclage de biens d’équipement et de consommation en fin de vie, etc. ;
prestations de services aux entreprises (28,9%) : prestations de services d’accueil, de propreté, d’intérim et de recrutement, de télésurveillance, de services en milieux hostiles, etc.

La répartition géographique du CA est la suivante : France (77,8%), Europe (15,2%), Amériques (6,5%) et Afrique (0,5%). La société emploie 33 329 collaborateurs.

1 / Analyse Graphique du titre Derichebourg au 03.01.2016

Voici tout d’abord une vue du cours sur les 10 dernières années :

Cours LT Derichebourg

On constate que depuis 2009, le cours est à la traîne et fluctue entre €.1.5 et 6.5€. Le cours est donc loin de ses plus hauts au cours actuel. On pourra viser comme 1er objectif €.6.5 atteint en mai 2011.

A plus court terme, sur l’exercice 2015 (voir graphique ci dessous, unité hebdomadaire), le cours a entamé une phase de reprise en rebondissant sur €.2.3 et clôturant à €.3.3 qui constitue une belle zone de résistance. Notez comme le dernier chandelier a un corps « court » ce qui signifie que les investisseurs haussiers ont marqué un temps d’arrêt suite à la remontée fulgurante du titre. Une phase de correction court terme est donc envisageable.

Cours MT Derichebourg

Jetons un œil au graphique Ichimoku:

Ichimoku Derichebourg

La tendance est belle et bien haussière puisque le cours est au dessus du nuage. Le cours est au dessus de la kijun et de la Tenkan. Tous les voyants sont au vert.

En conclusion, le cours semble bien parti pour une reprise haussière durable. Le cours est au dessus de sa moyenne mobile à 20j, à 50 j et à 100j. A moyen terme c’est positif. Par contre, le RSI est de 77% ce qui indique que le titre est sur-acheté à court terme. En cas de poursuite de la hausse, le 1er objectif long terme serait €.6.5. Passons maintenant à l’analyse intrinsèque du titre.

2/ Analyse fondamentale du titre Derichebourg sur base de ses comptes arrêtés au 30.09.2015

Nous allons procéder à une valorisation par les cash flows libres sur base des derniers comptes publiés au 30.09.2015

Jetons tout d’abord un œil à l’actif arrêté au 30.09.2015

Actif Derichebourg 30.09.2015

Les actifs financiers de M€.38 sont composés de titres de participation et de dépôts et cautionnements. Nous les ajouterons à notre valeur d’entreprise pour leur VNC.

Le BFR est négatif et s’élève à 2% du CA 2015. Nous considérerons ce ratio comme stable dans notre modèle DCF.

Passons au passif Derichebourg au 30.09.2015:

Passif Derichebourg 30.09.2015

Les intérêts minoritaires de M€.6 seront retranchés de la valeur d’entreprise pour leur VNC.

Les provisions sont constituées de:

  • Provisions litiges sociaux: M€.4.6
  • Provision litige URSSAF :M€.4.5
  • Provisions environnementales : M€.9.9
  • Engagements retraite : M€.33.6
  • Litiges divers : M€.5.8
  • Autres: M€.6.6

Parmi ces provisions, seuls le litige URSSAF de M€.4.5 et le passif environnemental de M€.9.9 seront considérés comme un « cash out » quasi certain donc comme de la dette financière à retrancher de notre valeur d’entreprise. Nous retrancherons donc M€.14 de la VE au titre des provisions.

La dette financière nette est de M€.239 ce qui correspond à 69% de l’equity. C’est un niveau de gearing correct.

Voilà pour la revue grossière du bilan. Passons maintenant au P&L et aux perspectives de croissance.

Voici tout d’abord une photo du P&L agrégé 2015 VS 2014:

P&L Derichebourg 30.09.2015

Ce qui nous intéresse c’est principalement l’EBITDA et le ratio EBITDA / CA. En 2015, l’EBITDA calculé par mes soins s’élève à M€.126 et correspond 5.3% du CA. Nous n’avons pas de boule de cristal donc ne tirons pas de plan sur la comète et considérons que la société va globalement poursuivre son activité sur le même rythme de taux de marge dans le futur. Je retiendrai donc un ratio d’EBITDA / CA de l’ordre de 5% dans les années à venir.

Concernant l’activité, nous pouvons lire dans le document de référence les éléments positifs suivants:

  • Le groupe Derichebourg reste optimiste sur les perspectives de croissance du secteur. En effet, celui-ci restera dynamisé par l’effet externalisation des entreprises qui réalisent encore leur nettoyage en interne. De plus en plus, ces entreprises préféreront sous-traiter le service afin de le faire réaliser à moindre coût, et se concentrer sur leur cœur de métier.
  • Dans l’activité Multiservices, le chiffre d’affaires et la profitabilité devraient continuer à progresser au cours du prochain exercice.
  • Dans l’activité Services à l’Environnement, l’activité du premier trimestre du nouvel exercice fiscal (T1 2016) se caractérise par la poursuite de faibles tonnages. Le potentiel de baisse des prix des ferrailles semble désormais limité, l’incitation à la collecte des déchets étant devenue faible. Le groupe escompte un rétablissement progressif de tonnages plus élevés, durant le premier semestre de l’exercice, sous l’effet de la baisse des stocks des aciéristes, et de la progression du dollar, qui renchérit le coût des importations chinoises. À long terme, le groupe demeure confiant dans la raison d’être des produits issus du recyclage, dont les ferrailles, a fortiori avec la volonté affichée par les différents pays participant à la COP 21 de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le recyclage contribue fortement à limiter les émissions de gaz à effet de serre par rapport à la production de métal primaire.
  • Dans ses deux divisions, le groupe continue d’étudier des opérations de croissance externe.

Nous retiendrons donc les hypothèses suivantes:

  • Un taux de croissance du CA nul en 2016 puis de 2% par an entre 2017 et 2025
  • Un taux d’actualisation de 8% (bêta du titre 0.95, taux sans risque 0.5%)
  • Un ratio d’EBITDA / CA d’environ 5% par an.
  • Un ratio « d’impôt payé » / « Résultat Courant année précédente » de 13%
  • Un taux d‘investissement / CA de 1.6%
  • Un taux de croissance à l’infini de 1%

Voici ce que cela donne (vous pouvez cliquer sur l’image pour agrandir):

DCF Derichebourg 30.09.2015

DCF Derichebourg 30.09.2015 -2

L’actualisation des cash flows futurs donne une VE de M€.1 261 correspondant à 10 X l’EBITDA 2015. Ce ratio est cohérent. En rajoutant les immos fi, et en déduisant la dette financière nette, on obtient une valeur des capitaux propres de M€.1 041. Rapporté à un nombre de titres après dilution potentielle liée aux instruments de capitaux de 159 M titres, on obtient une valeur intrinsèque de €.6.5.

C’est un parfait hasard mais effectivement la valeur intrinsèque obtenue de €.6.5 correspond parfaitement à notre premier objectif long terme déterminé lors de l’analyse Technique en première partie de l’article !

En conclusion, je pense que les hypothèses d’un taux de croissance de 2% des ventes et d’un taux d’EBITDA / CA stable sont assez conservatrices et pourtant la valeur intrinsèque de €.6.5 nous donne déjà un potentiel d’appréciation de 97% par rapport au cours actuel !

D’un point de vue fondamental, je suis donc assez optimiste. Le cours des ferrailles finira bien par rebondir et l’action me semble vraiment pas chère au cours actuel.

D’un point de vue technique, le titre est sur-vendu donc je vais attendre quelques jours pour voir si la tendance haussière se poursuit ou si une correction s’opère avant de rentrer. Il ne reste plus qu’à attendre le bon point d’entrée mais sur le fond du dossier je suis positif.

 

 

Written By Côté Bourse

One Comment on “03/01/2016 – VALORISATION DERICHEBOURG

  1. […] entamé une analyse fondamentale du titre (cf article ici) le 03.01.2016 qui m’avait alors conforté sur le potentiel intrinsèque du titre. Il ne […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *