Cap Gemini – Valeur intrinsèque 95€

Logo cap geminiCher Lecteur,

J’ai décidé de tenter un chiffrage de la valeur intrinsèque (via la méthode DCF ) de Cap Gemini sur base des comptes consolidés arrêtés au 31 décembre 2014. J’avais pris position sur ce titre fin juillet 2015 car j’avais noté que le cours était en pleine croissance et je suspectais la poursuite de cette hausse.

Pour mémoire, Cap Gemini figure parmi les principaux prestataires mondiaux de services informatiques. Le CA par activité se répartit comme suit :
– Services applicatifs (conception, développement et intégration de systèmes) (55%) ;
– prestations d’infogérance (26%) : gestion d’applications et d’infrastructures ;
– prestations de services informatiques de proximité (15%) : à destination des filiales locales de grandes entreprises ;
– prestations de conseil (4%).

Chaque secteur dégage entre 8 et 10% de marge opérationnelle à fin 2014.

Le groupe emploie 143 650 collaborateurs.

Jetons tout d’abord un œil au cours de bourse qui a tout simplement explosé en l’espace de 10 ans :

Cours de bourse Cap Gemini sur 10 ans

Aujourd’hui, l’action côte €.81.2 et le RSI est de 56%.

Passons à l’analyse du bilan à fin décembre 2014:

Voici une photo des actifs à fin 2014:

Actif Cap Gemini 31-12-2014

Le goodwill s’élève à Md€.3.8 ce qui représente 67% de l’actif total. Ce dernier est déprécié en cas de perte de valeur mais dans la situation de Cap Gemini, les goodwills ne sont dépréciés que pour M€.55 (l’activité est donc saine et les CAC sont des big 4 donc ils regardent les dépréciations des écarts d’acquisition avec attention).

Les actifs corporels et incorporels n’appellent pas de commentaires particuliers (il s’agit de terrains et constructions, de matériel informatique, de bases clients, de licences et de logiciels).

Le BFR est négatif (absence de stocks).

Passons maintenant à l’étude du passif:

Passif Cap Gemini 31-12-2014

Le capital est détenu pour :

  • 90.5% par le public (dont 4.97% par Amundi)
  • 6.2% par les salariés
  • 2,70% par Serge Kampf (Fondateur)
  • 0.6% d’autocontrôle
  • 0.1% par Paul Hermelin (PDG)

Le nombre de titres après dilution potentielle est de 170 226 305.

La PIDR est assez significative (M€.1 294) mais c’est normal étant donné les effectifs élevés. Je serais presque tenté de ne pas la retrancher de la valeur des capitaux propres obtenue par l’actualisation des Cash Flow car je parie que la pyramide des âges montrerait qu’il y a beaucoup de jeunes dans les effectifs et donc que l’entreprise ne décaissera certainement pas 1.3 milliard d’euros au titre de ces IDR. Mais bon, restons prudent et déduisons ce montant dans notre DCF … (ce sera le coussin de sécurité !)

La dette financière nette est négative, (la position de cash est confortable), ce qui laisse un potentiel de croissance externe. C’est un élément positif.

Passons maintenant à l’évolution des résultats :

Côté chiffre d’affaires, ce dernier est en croissance depuis 2010

Evolution du CA Cap Gemini

Côté marge opérationnelle, cette dernière est également en croissance depuis 2010 (c’est très positif)

Evolution de la MOP Cap Gemini

Côté résultat net, la société a toujours été bénéficiaire et délivre à ses actionnaires un rendement du dividende de l’ordre de 1 à 2%. Ce n’est donc pas une valeur de rendement mais Cap Gemini est une société qui réinvestit ses Cash Flow Libres.

Evolution du Résultat Net Cap Gemini

Passons maintenant à la projection des Free Cash Flow. Pour cela, j’ai besoin de feuilleter les derniers communiqués du Groupe:

Dans le document de référence 2014, il est indiqué :

« Dans un contexte où la demande continue de s’améliorer, le Groupe prévoit d’enregistrer en 2015 une croissance de son chiffre d’affaires, à taux de change et périmètre courant, se situant entre 3 % et 5 % et un taux de marge opérationnelle compris entre 9,5 % et 9,8 %. Le « free cash flow » organique est attendu à plus de 600 millions d’euros« .

Extrait du communiqué au T3 2015 : Capgemini a annoncé jeudi un bond de ses prises de commandes au troisième trimestre, marqué par une solide hausse de son chiffre d’affaires grâce à l’Amérique du Nord, qui est désormais, et de loin, son premier marché. Le numéro un européen des services informatiques a confirmé ses objectifs pour 2015 à savoir une marge opérationnelle de 10,3%, une croissance de son chiffre d’affaires à taux de change et périmètre courants de 12% et un free cash flow organique de plus de 600 millions d’euros. Au troisième trimestre, les prises de commandes de Capgemini ont bondi de 20% à taux de change constants à 2,499 milliards d’euros. Capgemini a réalisé un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 17,2% à changes et périmètres courants, soit une croissance organique de 1,5%, à 3,036 milliards, non loin du consensus de 3,059 milliards cité par les analystes. Le groupe a bénéficié de la dynamique de l’Amérique du Nord, qui représente désormais 31% de son chiffre d’affaires grâce à l’intégration d’Igate depuis le 1er juillet, une opération qui avait permis à Capgemini de relever nettement ses objectifs annuels fin juillet. Capgemini avait dit fin mai viser à moyen terme une marge opérationnelle comprise entre 12,5% et 13% et une croissance organique de 5%-7%.

Plus j’avance dans l’analyse et plus je me dis que c’est une belle boite….maintenant j’espère que le cours de bourse n’intègre pas déja toutes ces perspectives alléchantes…

Passons au DCF, je retiendrai les hypothèses suivantes:

  • Un taux d’actualisation des free cash flow de 8%
  • Un taux de croissance du CA de 4% en 2015, puis de 3% entre 2016 et 2024.
  • Un ratio d’EBITDA / CA de 11% entre 2015 et 2024 (VS 10% réalisé en 2014)
  • Un taux de croissance à l’infini de 2%
  • Un ratio d’investissement / CA stable chaque année à 1.9% du CA

Voici ce que ça donne:

DCF Cap Gemini

DCF Cap Gemini 2

J’obtiens donc un valeur d’entreprise de Md€.16.3 à laquelle

1 /je rajoute les actifs non courants type dépôts et cautionnements, instruments dérivés et autre créances long terme pour Md€.0.26

2/ je déduis les provisions Md€.1.3 dont la PIDR qui franchement est déduite à titre « conservateur ».

3/ je rajoute la dette financière nette qui est du boni ici pour Md€.0.9 !

4/ je retranche les minoritaires des filiales intégrées globalement (quote-part du résultat et des réserves qui ne nous appartiennent pas).

La valeur des capitaux propres ressort à Md.16.2.

La valeur intrinsèque de Cap Gemini selon moi est de Md€.16.2 / 170 = €.95 l’action.

J’ai bien veillé à prendre le nombre d’action après dilution éventuelle liée à l’activation des instruments de capitaux.

Note : sans la prise en compte dans le modèle du « plomb » lié à la PIDR dans  j’obtiens une valeur de l’action de €.103) !

Le cours de bourse actuel de Cap Gemini est de €.81.2, ce qui laisse un potentiel d’appréciation du titre de 17% au minimum, les hypothèses retenues étant conservatrices.

Je reste donc confiant dans mon choix d’investir dans cette valeur et conserve ma position.

Written By Côté Bourse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *